23/01/2011

Lettre morte

Je pense

que ma lettre est morte

quelque part

sur la route

 qui mène à Sens...

 

Mais ma lettre

est peut-être

 morte plus loin

 au bout   

du petit matin...

 

S'est-elle échappée du sac postal?

 Ou lors du Tri

a-t-on omis

de la joindre à d'autres lettres

qui lui ressemblent?

 

Qu'importe!

J'entends dans ma nuit

crier en vain

le blanc silence

des mots non reçus...

 

Et si ma lettre

était morte

déchirée

par la rancune

de tes mains?

 

Je vois déjà

les pleurs du papier

 constellant 

l'herbe noire   

 de ton jardin...

 

Ô! Comme

j'aurais aimé croire

en ma lettre!

 Cerf-volant

dansant dans le vent!

 

Puis qui se serait élevé

plus haut!

Plus haut encore!

pour brûler avec

 les étoiles d'or!

 

 Hélas! Je crains

que ma lettre

ne soit morte

avant d'avoir franchi

l'humble porte

                     de ton pardon...

Geraldine

 

18:32 Écrit par geraldine dans Le temps des mots, mystère | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amants |  Facebook |

Commentaires

Oui, lettres mortes, paroles dans le vent, mots en l'air... Combien d'écrits parviennent à destination?

Écrit par : éric | 06/02/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire