18/04/2011

Intervalles...

Ce ne sont pas 
tes pas
qui importent
 
 
C'est l'instant
secret
entre chacun d'eux
 
 
cet espoir
mystérieux
qui approche
 
 
toujours plus
sans le toucher
encore
 
le seuil
patient 
de ma porte...
Geraldine

 

15:41 Écrit par geraldine dans mystère, sensuels possibles | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : amants |  Facebook |

Commentaires

J'aime dans tes poèmes ce goût du silence et de ces instants en suspension lourds de sens et de signes cachés ...

Écrit par : Laurent | 21/04/2011

Répondre à ce commentaire

Merci, Laurent!
bonnes vacances à toi!
geraldine

Écrit par : Geraldine | 30/04/2011

Répondre à ce commentaire

- Plus l'heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m'agiterai et m'inquiéterai: je découvrirai le prix du bonheur!-
Le Petit Prince

Écrit par : Pâques | 01/05/2011

Répondre à ce commentaire

Merci, Marcelle, pour cette très belle citation du Petit Prince!

Écrit par : Geraldine | 01/05/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire