Il se dit que

Il se dit que
lorsque vous rêvez
d'un ami lointain,
c'est le signe
que cet ami
pense à vous:

alors,
puisque je rêve
du remous
des feuilles
dans la jeune
brise d'août,

de la poussière
soulevée
par mes sandales
quand je courais
à la rencontre
des étincelles,

de l'odeur
de l'herbe
après l'ondée
qui montait
comme une amante secrète
jusqu'à ma fenêtre,

de la chatte
qui enroulait
son ombre
noire
au centre
du soleil,

c'est le signe
que les feuilles
depuis longtemps
tombées,
les grains de poussière
par le vent dispersés,

l'herbe suave,
fanée
et ratissée,
il y a de cela
plus de dix
années,

l'ombre noire
de la chatte
décédée
qui dort
dans le ventre
d'une autre lumière

-oui, tout le jardin
et même
chaque pétale
de rose
que ma mémoire
recompose-,

rêvent
de Moi,
dites-moi?

Géraldine Andrée

Commentaires

  • Oui !

Les commentaires sont fermés.