Rien ne dure

Rien
ne dure

La rouille
Dévore

La grille
De l'enfance

L'herbe douce
Sur laquelle

On faisait
Nos roulades

En arrière
Le dimanche

A disparu
Sous les pierres

Et voici
Des taches grises

Écloses
Sur les beaux

Volets bleus
De nos chambres

Elles ressemblent
Aux fleurs

De cimetière
Qui constellent

Le creux 
des poignets

Rien
Ne dure

Et c'est
La Vie

 

Géraldine Andrée

Commentaires

  • J apprecie toujours De vous lire
    Nostalgie, douceur,couleurs,
    Parfums de melancolie...
    Poesie permanente...
    Merci
    Ethunelle

Les commentaires sont fermés.