Le petit savon des vacances

Le petit savon
des vacances
acheté au bord
de la Méditerranée

 

à la rose
thé
et à la fleur
d'oranger

 

a diminué
de beaucoup.
Le petit savon
est plus petit

 

qu'un caillou.
Il s'est
si souvent
promené

 

sur la peau
et le tissu
après les bains de mer
et de lumière

 

qu'on ne le reconnaît
plus,
lui, le beau galet
tout doux.

 

Le petit savon
des vacances
a diminué
de beaucoup.

 

Avec lui,
se sont dissous
le goût
du sel,

 

les étincelles
des rochers,
les lueurs
du sable,

 

les éclaboussures
de joie,
les algues
dans les cheveux,

 

les taches
de fruit
et de glace
sur les échancrures,

 

le suc
des tiges,
le terreau
mouillé,

 

les pépites
et les étoiles
amassées
dans un tablier.

 

Demain,
après la première
toilette,
il ne sera plus.

 

Avec lui,
a fondu
tout ce qui a été
vécu.

 

Je souhaite
de tout coeur
qu'il reste encore
au cœur

 

de tes paumes,
tout au long
du jour
pluvieux,

 

un peu
de senteur
du savon
des vacances,

 

pétale
devenu
dans la soucoupe
de faïence.

 

Géraldine Andrée

Les commentaires sont fermés.