Sans titre

Ton souffle près du mien

La fleur fraîche de ta paume dans ma main

La flamme rose de tes joues

L'étincelle d'une larme sur tes cils

Ce mot dans tes yeux

comme signature ultime

des jours déroulés

Le cristal de ta voix

qui tremble sans se briser

Que de présence

je retiendrai

demain

de ton adieu

 

Géraldine Andrée

Les commentaires sont fermés.