Sans titre

Les gouttes

du matin

étoilent

les cheveux

du soleil.

 

Quel

baptême,

mon Dieu,

que celui

du jour

 

qui paraît

devant

nos yeux

à peine

ouverts !

 

Géraldine Andrée

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel