Dans cet autre temps

Dans cet autre temps où tu vis
Peut être as-tu mémoire de nous
De nos éclats de rire
Qui ricochaient sur les cailloux

 

De la terre d'enfance sur nos genoux
De la corolle de nos chapeaux de soleil
Autour de nos yeux
Et de l'eau partagée dans le midi vermeil

 

Peut être as-tu mémoire de moi
Qui existais par ta joie
Maintenant que tu vis
De l'autre côté de la rive

 

Géraldine Andrée

Les commentaires sont fermés.